• Bertrand Guillot : Sous les couvertures

    Rue Fromentin - 176 pages - 16€Bertrand Guillot : Sous les couvertures
     
    Un samedi soir, une librairie de quartier. Comme toutes les nuits, le rideau est tombé, les livres s'éveillent et se racontent leurs histoires... Mais ce soir, l'heure est grave : les nouveautés viennent d'arriver, et les romans du fond de la librairie n'ont plus que quelques jours pour trouver un lecteur !
    Pour sortir par la grande porte, il leur faudra s'unir et prendre la place des best-sellers solidement empilés près de la caisse. Autant dire qu'ils n'ont pratiquement aucune chance...
    Entre roman et conte iconoclaste, Sous les couvertures, quatrième livre de Bertrand Guillot, est une merveille d'humour et d'originalité. Où l'on découvrira, entre autres, à quoi servent les classiques, en quoi les livres ressemblent à leurs auteurs... et pourquoi, à l'habit des académiciens, on a ajouté une épée.
     
    Mon avis :
    J'ai reçu ce livre de la part de Priceminister pour les matchs de la rentrée littéraire et je les remercie. Néanmoins, je n'ai pas du tout réussi à apprécier cette lecture et je me suis forcée pour finir alors que le livre est relativement petit.
     
    Nous suivons des livres dans une petite librairie de quartier. Ceux de la réserve se plaignent de ceux qui sont sur la table des bestsellers et il leur faut peu de temps pour fomenter une rébellion pour prendre la place des bestsellers. Cependant, ils se rendent vite compte qu'une rébellion se n'est pas si facile à faire même si les intentions semblent louables... Entre trahison, guerre, peine, les livres devront tout faire pour réussir à se relever et faire changer les choses.
     
    L'histoire de base m'intéressait énormément surtout que la quatrième de couverture accentue le coté humoristique du livre mais j'ai vite déchanté. En effet, dès le début je n'ai pas accroché au style que j'ai trouvé trop lourd et en ce qui concerne l'humour, je ne l'ai pas trouvé... Les livres sont très ennuyeux, bourrés de clichés selon qu'ils soient d'auteurs académiciens ou auto-édités... Le pire n'est pas là : le tout tourne en rond durant tout le livre et je peux vous le dire, c'est terriblement lassant ! Les moments que j'ai préférés sont quand on suit la jeune et le vieux libraire dans leurs changements de point de vue, leur recherche d'un moyen de relancer la petite librairie : là c'était passionnant et même touchant par moment ! Il est néanmoins passionnant de découvrir l'envers du décor des librairies que nous fréquentons tous régulièrement.
     
    En effet, la jeune et le vieux libraire sont très touchants même si au début le vieux libraire est terriblement agaçant à camper sur ses positions qui ne sont plus en phase avec le monde d'aujourd'hui. Les idées de la jeune libraire sont novatrices et sortent du moule qui veut que l'on mette en avant ce qui se vend le mieux : ça change et ça fait plaisir ! En ce qui concerne les personnages livres, ils m'ont tellement agacés que je ne me souviens plus de leurs noms. La plupart sont pompeux et ils m'ont tous ennuyé avec leur manigance et leur manque de légèreté !
     
    Pour le style, comme dit plus haut, je l'ai trouvé trop lourd et manquant cruellement d'humour malgré ce qui est promis sur la quatrième de couverture.. Certes le livre est absolument original mais, un style lourd me bloque à coup sur dans ma lecture, dommage...
     
    En conclusion, un livre intéressant mais qui n'aura pas su me plaire malheureusement. J'ai malgré tout été ravie de découvrir cet auteur.

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    2
    Mardi 3 Mars 2015 à 11:58
    C'est un livre que j'avais tr?s envie de lire avant mes ?tudes de lettres ? la FAC mais plus maintenant puisque les professeurs ont le don de raconter TOUTE l'intrigue -_-

    → Article (o? tu peux ?ventuellement r?pondre ) ; http://magie-litteraire.skyrock.com/3238657765-Stendhal-Le-rouge-et-le-noir.html
    Ah oui, le gros d?faut des professeurs ?a ! ?a me d?goute toujours ! en terminale, ma prof de fran?ais nous parler de Frankenstein car on devait le lire dans l'ann?e, elle aller commencer ? faire des allusions, j'ai ?t? obliger, bien malgr? moi, de dire "STOOOOOP MADAME ! je l'ai toujours pas commenc? ! " elle a rit, heureusement qu'elle ne la pas mal pris sinon ce serait partis en d?bat x) mais sinon je comprend ce que tu veux dire ^^
    1
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 15:29
    Coucou, on a la m?me citation favorite ;)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :