• Jean d'Aillon : Les aventures de Guilhem d'Ussel, Chevalier Troubadour - Rouen 1203Flammarion - 488 pages - 22€
     
    Saint-Jean-d'Acre, 1203. Une nef génoise arrive à Marseille. Elle débarque un templier infidéle, une jeune veuve, un arbalétrier et un clerc en mission pour Aliénor d'Aquitaine. Cette dernière, à la veille de sa mort, a émis l'ultime désir de voir le saint linceul du Christ. Une lutte sourde s'engage autour de cette précieuse relique, qui échappe tour à tour à ceux qui la pourchassent. Certains souhaitent la posséder pour son caractère sacré, d'autres veulent s'en servir pour asseoir leur pouvoir perdu. Guilhem d'Ussel se retrouve, malgré lui et pour venger les siens, emporté dans ce combat. Les destins se croisent à Rouen, où Arthur, le jeune duc de Bretagne, est tenu prisonnier par son oncle Jean sans Terre. La ville devient le théâtre des intrigues, des meurtres, des complots qui se trament autour de la sainte relique.Qui finira par la posséder à Arthur sera-t-il délivré par ses fidèles ? Guilhem découvrira-t-il le félon qui le trahit ?
     
    Mon avis :
    Lire un livre de Jean d'Aillon c'est se laisser totalement emporter par l'histoire et encore une fois je n'ai pas été déçue.

    Dans ce 6ème tome nous retrouvons le maintenant célèbre personnage historique Guilhem d'Ussel toujours prêt pour aider ses amis. Passer la bonne partie - nécessaire ! - mettant en place l'action et les nouveaux personnages, nous plongeons dans un trafic de relique sacrée, ici plus particulièrement le suaire du Christ. Il est passionnant de voir cette quête suivre son cours avec tous les rebondissements qui vont avec. Jean d'Aillon place les bases du contexte historique avec un tel brio qu'on s'y croirait, d'autant que ceux qui connaissent les livres de l'auteurs savent que les faits reportés, les personnages et les lieux sont plus que souvent vrais !

    Guilhem est un chevalier méfiant qui aime tester la fidélité de ses gens et quand il se sait trahi, il entre vite en quête de vengeance et, bizarrement, j'adore ce trait de caractère. Pour une fois, dans une saga historique, nous n'avons pas un personnage principal totalement blanc comme neige, il a des qualités certes mais aussi beaucoup de défauts ! Dans tous les cas, il représente bien ma vision des chevaliers du Moyen-Age. L'auteur sait travailler ses personnages pour leur donner une réelle épaisseur, ils ont tous un caractère bien tranché grâce auquel on les reconnait facilement. Cependant, il est vrai que pour ceux qui se perdent facilement dans les personnages, la lecture peut être assez difficile car l'auteur n'est pas avare en personnages divers et variés !

    En outre, le style de l'auteur reste égal aux autres tomes, Jean d'Aillon sait instaurer du suspense au bon moment, ralentir pour mieux accélérer plus loin tout en nous faisant suivre son personnage principal et sa bande. Il est difficile de s'ennuyer avec ce genre de livre historique !

    En conclusion, encore un bon moment de lecture passé avec Jean d'Aillon qui me donne à chaque fois envie de sauter dans un autre roman dans la même veine même si mon emploi du temps ne me le permet pas ! Merci Gilles Paris et les éditions Flammarion pour l'envoi.

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique