• Isabelle Carrier : La petite casserole d'Anatole

    Isabelle Carrier : La petite casserole d'Anatole
     
    Bilboquet éditions - 40 pages - 13,50€

    Anatole traîne derrière lui une petite casserole, et au lieu de s'intéresser à ses qualités, les gens qui le croisent regardent surtout sa casserole... Sur le handicap et l'acceptation de la différence.

    Mon avis :
    J'ai eu envie de lire ce livre suite à un exposé auquel j'ai assisté lors d'un de mes cours de "Pratique de la classe de français" et j'ai profité de mon inscription à la bibliothèque municipale pour l'emprunter. Je suis ravie d'avoir découvert ce petit album avec lequel je vais me faire un plaisir de travailler, un bémol : je le veux dans ma collection d'album ! Un achat en perspective !

    Anatole est un petit garçon pas comme les autres à cause d'un accident de casserole. On ne sait pas comment, un jour, une casserole lui est tombé sur la tête et cela l'a changé totalement mais aussi cela a changé le regard des autres sur lui....

    Je m'intéresse beaucoup à l'approche des sujets dits "tabous" dans la littérature jeunesse alors quand j'ai entendu parler de ce petit album, il fallait à tous prix que je le lise et je ne le regrette pas ! Le handicap, mental ici, est traité d'une manière douce, tendre par l'auteur. Cela induit une lecture lente, posée pour bien comprendre les enjeux réels de l'album. En effet l'album permet de dédramatiser pour les enfants la différence des personnes qu'ils peuvent voir dans la rue parfois et cela leur fait comprendre qu'il ne faut pas se moquer. J'ai beaucoup aimé l'évolution d'Anatole face à son handicap, après une période de résignation dans laquelle il traine sa casserole - matérialisation de son handicap - il commence petit à petit à l'accepter et à grandir avec plus sereinement ce qui lui permet de s'affirmer et de ne plus subir le regard des autres. Le tout est matérialisé avec beaucoup de simplicité par Isabelle Carrier mais avec tant de beauté et de douceur qu'on ne peut qu'être touché !
     
    Les personnages sont très touchants, il n'y pas vraiment d'accusation par l'auteur des personnes qui refusent la différence (qui en ont peur surtout) et j'ai réellement apprécié cela ! L'album ne juge personne, il présente seulement avec tendresse une catégorie d'handicap et explique avec des mots simples aux enfants les tenants et les aboutissants d'une telle situation.
     
    Le style d'Isabelle Carrier est inimitable, je le reconnais en un clin d'oeil lors de mes passages en section jeunesse de la bibliothèque. Elle utilise beaucoup le blanc et use des couleurs avec parcimonie, toujours de manière très réfléchie pour accentuer telle ou telle chose ou personnage. Dans cet album, la casserole d'Anatole ainsi qu'Anatole (et la dame qui l'aidera dans son acceptation de soi) sont colorés contrairement aux autres personnages qui ne sont que blancs et gris avec un changement à la fin où tout devient coloré symbole du bonheur d'Anatole. Ainsi on comprend rapidement les sentiments du petit bonhomme si touchant et je suis certaine que c'est un album absolument passionnant à travailler avec une classe notamment durant une séquence sur le handicap et la différence par exemple. J'ai hâte de m'y atteler !
     
    En conclusion, un petit coup de coeur pour ce petit album que j'ai hâte de m'offrir pour pouvoir le décortiquer ! Je vais me pencher plus attentivement sur les livres de l'auteur et de cette petite maison d'édition en attendant !

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :