• Ivàn Repila : Le puits

    Denoel Editions - 110 pages - 11€Iv?n Repila : Le puits
    Traduction par Margot Nguyen Béraud
     
    L'histoire commence avec deux frères, le Grand et le Petit, coincés au fond d'un puits profond, au milieu d'une forêt. On devine qu'ils y ont déjà passé un certain temps, et le Grand fait tout son possible pour qu'ils puissent sortir, sans succès. Passent les jours, et une routine s'installe : les frères mangent des insectes que le Petit a trouvés, pendant que le Grand passe le plus clair de son temps à faire de l'exercice. Puis ils crient à l'aide à tour de rôle. Les loups, la soif, les pluies torrentielles : ils survivent à tout. Le Petit est fragile, torturé par la maladie et par des rêves macabres, mais son frère prend soin de lui, lui racontant des histoires sauvages et merveilleuses. Mais rien n'y fait, le Petit délire, s'exprime dans un charabia inintelligible, perd peu à peu la raison, l'envie de vivre. Le Grand doit le faire sortir du puits à tout prix. S'il s'entraine depuis tout ce temps, c'est bien pour sauver le Petit. Il sait aussi qu'il n'aura qu'une chance de réussir : il s'est trop amaigri, et l'effort qu'il fera en lançant son frère hors du puits déchirera ses os et ses cartilages, provoquant une hémorragie dans chacun de ses organes. Pourquoi le sac de nourriture que leur mère leur a donné et qui se trouve avec eux, dans le puits, leur est-il interdit ? Le Petit sortira-t-il ? Le Grand survivra-t-il ? Comment surtout se sont-ils retrouvés là ?
     
    Le Puits est un récit court et puissant sur l'amour fraternel, la survie et la vengeance, et pour citer Zoe Valdès : « Inutile d'y aller par quatre chemins. Le Puits est un roman indispensable, et particulièrement par les temps qui courent, alors que beaucoup d'entre nous avions déjà annoncé la défaite de l'imagination contre la quotidienneté médiocre et étriquée »
     
    Mon avis :
    J'ai reçu ce livre de la part des éditions Denoel en pensant que j'allais adoré, je m'imaginais déjà ce que j'allais trouvé dans cette histoire mais j'ai été terriblement déçue et je n'ai pas réussi à aimer cette lecture qui fut heureusement rapide. 
     
    Nous suivons deux frères qui sont, on ne sait comment, tombés dans un puits profond. Au début ils cherchent par tous les moyens à sortir mais peu à peu vient la résignation et la vie commence malgré tout à reprendre son cours au fond du puits.
     
    Quand j'ai demandé ce livre, je m'attendais à lire un livre sur une entraide fraternelle pure, un bijou sensible d'amour entre deux frères qui doivent lutter pour leurs vies... Et j'ai eu cela mais pas dans le sens où je l'entendais. Au lieu d'être un livre plein de beauté, il n'y a que souffrance et cruauté, cruauté que l'on comprend à la fin du livre mais qui m'a énormément dérangé.  Le Grand apprend la rage à son petit frère et le Petit se meurt à petit feu.... C'est une histoire très dure, tant et si bien qu'il m'est difficile d'en parler clairement, je sais que je n'ai pas réussi à apprécier, je sais pourquoi mais j'ai du mal à pauser des phrases sensées sur ces sentiments que je ressens. Je vous ai parlé de la cruauté certes, mais il y a d'autres choses comme la folie pure, la maladie et la dégénérescence mentale et psychique qui peuplent ce livre et qui m'ont dérangé. Je ne m'attendais pas, bien sur, à les voir en pleine santé et dansant la gigue dans le puits non, mais là c'était poussé à un tel paroxysme que c'était très dur à supporter...Il faut avouer que voir des enfants souffrir c'est très dur à supporter et ce petit garçon qui souffre d'une force indéfinissable ... je me suis retenue plusieurs fois de refermer ce livre pour ne plus lire ça.... Je sais qu'il y a des explications philosophiques et sociales à trouver dans le livre mais toute la souffrance a comme anesthésié mon cerveau. Je pense que d'ici quelques jours je trouverais les réponses à tout cela mais j'ai l'habitude d'écrire mes avis à chaud donc avez mes sentiments à chaud. 
     
    Nous ne suivons que deux personnes dans ce huit clos : le Grand et le Petit. Au début je ne supportais pas le Grand, il prenait toute la nourriture pour lui mais petit à petit on comprend pourquoi et j'ai rapidement été touché par ce grand frère qui fait tout pour prendre soin de son petit frère quitte à peut être se sacrifier... Le Petit devient rapidement fou d'être au fond du puits (non je ne ferais pas de jeu de mots foireux) et j'ai été touché de la manière dont le Grand l'aide à refaire surface des limbes de la folie. Le Petit est moins touchant que son frère même si on ne peut que compatir à sa douleur... Après, outre cela, je ne me suis pas attachée plus que ça à eux... 
     
    En ce qui concerne l'écriture de l'auteur, dans un sens elle est simple et rapide à lire mais de l'autre, il y a énormément de profondeur dans ses mots. Je pense que plusieurs lectures peuvent être nécessaires pour comprendre le maximum de choses. Certains passages sont malgré tout assez ennuyeux, notamment les longs monologues du Grand qui deviennent assez vite soporifiques et à l'inverse d'autres passages sont passionnants, pleins d'humanité et de sincérité... 
     
    En conclusion, bien que je n'ai pas aimé ce livre, je pense qu'il ne faut pas hésiter à tenter sa chance avec lui car beaucoup de lecteurs ont réussi à l'apprécier ;) Merci aux éditions Denoel !

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    4
    Samedi 22 Novembre 2014 à 12:15
    un ptit coucou pour prendre des nouvelles
    3
    Mardi 18 Novembre 2014 à 17:11
    Mais j'aime bien Miss Alsace aussi et Miss Nord pas de Calais =)
    2
    Mardi 18 Novembre 2014 à 17:10
    J'avoue Miss Picardie est pas mal =)
    1
    Lundi 10 Novembre 2014 à 23:17
    Pourquoi pas ^^
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :