• Les aventures d'Olivier Hauteville T7 - La b?te des Saints Innocents de Jean d'AillonFlammarion - 560 pages - 22?
    ?
    1590. Pour conqu?rir son royaume que la Sainte Ligue lui refuse, le protestant Henri de Navarre met le si?ge aux portes de Paris. Durant 3 mois, plus aucun vivre ne p?n?tre dans la capitale.
    Au point culminant de la famine, la d?pouille d'une femme est retrouv?e dans le cimeti?re des Saints-Innocents, en partie d?vor?e. D'autres d?couvertes tout aussi macabres suivent. S'agit-il de crimes commis par des lansquenets affam?s ou, plus terrifiant, de forfaits perp?tr?s par une b?te diabolique ?
    Car le commissaire Louchart, forcen? ligueur, est persuad? de l'existence d'un loup-garou qui vient des enfers meurtrir les Parisiens ? la demande de l'h?r?tique Henri IV. La plupart des Seize, ces bourgeois de la Ligue qui dirigent Paris en l'absence du duc de Mayenne, en sont comme lui convaincus.
    Mais Olivier Hauteville, revenu dans la capitale, craint un plan plus machiav?lique encore...
    Mon avis :?
    C'est le r?sum? tr?s bien effectu? qui m'a donn? envie de sauter t?te la premi?re dans ce livre et je peux vous dire que j'en ressors conquise ! Sachez que je n'ai pas lu les autres tomes mais que ?a n'a pas g?n? ma lecture.?
    ?
    Je ne me permettrais pas de faire mon petit r?sum? personnel cette fois-ci tout simplement parce que j'aurais trop peur de divulguer quelques d?tails qui vous ?teraient l'envie de lire ce livre ! Sachez n?anmoins que le r?sum? est parfait pour avoir envie de sauter le pas et de d?vorer ce livre. Cependant je tiens ? dire qu'il y a des passages tr?s ... gores, des descriptions de cannibalismes... J'ai eu ?norm?ment de mal ? lire ces passages mais il faut dire qu'ils apportent de la tension ? l'histoire et une certaine lourdeur (terme m?lioratif ici) ? l'action, on ressent l'enjeu et l'horreur de la situation : ?poustouflant ! ?Il y a une v?ritable tension, une v?ritable enqu?te pleine d'?nigme qui nous fait souvent douter sur ce que l'on pensait avoir d?couvert par nous m?me, en bref, une super enqu?te polici?re comme on les aime ! Le cadre historique renforce la chose pour notre plus grand plaisir. J'adore les livres historiques quand ils sont bien effectu?s et c'est le cas ici. Le contexte permet l'utilisation de superstition tel que le loup-garou et c'est vraiment bien orchestr?. De nos jours une histoire pareille, une personne qui croit au loup garou se fait jeter en h?pital psychiatrique mais au 16?me si?cle avec la religion encore extr?mement pr?sente dans la vie des gens, une histoire de loup-garou et bien ?a fonctionne dans la t?te des gens ! Apr?s, si vous lisez ce livre un conseil : ne vous fiez pas aux apparences ;)
    ?
    En ce qui concerne les personnages, j'ai vraiment beaucoup aim? Olivier Hauteville. Il a beaucoup de jugeote et ne se laisse pas avoir facilement : un bon h?ros en somme. Les autres personnages sont tr?s int?ressants ? suivre et m?me les secondaires apportent quelque chose ? l'histoire, ils n'en reste pas ? un simple r?le de personnages secondaire presque inutiles. Il y a des personnages sur lesquels Olivier peut compter, qui s'embourbent avec lui dans les ennuis (il faut dire ce qui est) et ils sont vraiment touchants et attachants.
    ?
    L'?criture de Jean d'Aillon est ?gale ? elle-m?me, simple, rapide ? lire et efficace. J'adore d?couvrir si les faits relat?s sont vrais ou faux avec la partie ?ponyme ? la fin du livre. Jean d'Aillon arrive ? m?ler policier et historique avec brio et c'est souvent un grand plaisir que de se laisser porter par l'histoire (m?me si extr?mement violente ici) qu'il nous narre. Un auteur ? recommander surtout aux amateurs du genre ou ? ceux qui veulent le d?couvrir !?

    25 commentaires
  • Flammarion - 544 pages - 22.90??Jean-Michel Riou : Le palais de toutes les promesses T3 - Les glorieux de Versailles
    ?
    B?tir Versailles... L'immense aventure ! Des milliers d'hommes et de femmes d?fient la nature, rivalisent d'adresse, aiment et souffrent pour que naisse le palais de toutes les promesses.
    Voici l'histoire du peuple des b?tisseurs, venus sur les terres rebelles de Louis XIV parce qu'ils avaient un r?ve. Ils conna?tront la gloire ou les larmes. Tous seront les Glorieux de Versailles.
    Mais qu'en sera-t-il des Pontgallet, la c?l?bre dynastie de ma?tres ma?ons, rescap?e des griffes du Roi noir qui a mis Versailles en coupe r?gl?e ? Pour Amandine, Jean, Marguerite, de terribles ?preuves se suivent et l'amour qu'ils se portent ne suffit plus. La ruine les menace et les ombres du pass? resurgissent... Qui viendra ? leur secours ?
    Apr?s Le Roi noir de Versailles couronn? par le Prix Coeur de France, l'immense saga de la construction de Versailles se poursuit. Les Glorieux de Versailles raconte avec passion les ann?es entourant l'installation de Louis XIV en son palais. Une ?pop?e o? l'Histoire vraie rencontre le roman.
    ?
    Mon avis :?
    Cela fait un moment que j'ai lu ce livre et pourtant je ne fais mon avis que maintenant, presque 1 mois apr?s ! L'avis va ?tre compliqu? ... On remercie les partiels ..
    ?
    Encore un livre avec Louis XIV ! J'adore ! Encore une fois j'ai ?t? conquise par un livre avec ce roi mais un peu moins que Le sceptre et le venin.?
    ?
    Je n'ai pas lu les deux premiers tomes de cette s?rie mais ?a ne m'a pas vraiment caus? des soucis sauf un peu au d?but m?me si parfois j'aurais aim? savoir ce qu'il y avait eu pr?c?demment pour mieux cerner les personnages. Ici, nous suivons deux faces de la population et j'ai vraiment ador? ?a ! Voir la difficult? de la vie des gens du peuple sans que l'auteur l'att?nue ni ne l'aggrave m'a beaucoup plu et j'ai presque lu ce livre comme un petit documentaire tellement c'?tait bien ?crit et document?. De l'autre cot?, nous cotoyons Louis XIV et la cour ainsi que la construction du fameux palais de Versailles ! Ce livre nous remet en t?te que derni?re le fameux palais que nous connaissons tous, il y a eu des tonnes de personnes ayant travailler pour le mettre sur pieds dont des personnes qui en sont mortes dans des accidents notamment. Ce livre nous remet donc la dimension sociale du palais en t?te, certes c'est un palais sublime mais oui il y a eu du sang et des larmes derri?re ses pierres. Outre cette dimension, nous suivons plusieurs familles centrales qui ?voluent devant nos yeux, avec leur lot de malheur mais aussi de bonheur. J'ai beaucoup aim? avoir ce point fixe et j'avoue les avoir beaucoup aim?. Ils nous offrent de nombreuses p?rip?ties et cela fait que l'on ne s'ennuie pas vraiment m?me si le rythme reste assez lent.?
    ?
    Comme je le disais plus haut, j'ai beaucoup aim? suivre les personnages. Je le ai trouv? touchants, ils essuient ?norm?ment d'?preuves mais arrivent toujours ? se relever un tant soit peu et je trouve que c'est une vrai le?on de vie : ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort non ? Je ne me souviens plus des personnages un par un mais je me souviens particuli?rement de Jean, cet homme tr?s courageux, pr?t ? tout pour ceux qu'il aime. Il m'a beaucoup touch?.?
    ?
    Le style de l'auteur est un peu ce qui a coinc? avec moi. M?me si j'ai aim? lire ce livre et que cela ne m'a pas ?norm?ment d?rang?, au d?but, j'ai ?t? surprise par le style tr?s vivant. C'est presque un style oral par moment c'est ? dire une ?criture comme on parle et d'un coup, selon le personnage, un style plus soutenu, plus documentaire presque et ?a me faisait un peu tiqu? sinc?rement. Apr?s, ce m?lange des styles peu justement ?tre un point fort pour certains lecteurs donc laissez vous tenter.?
    ?
    En conclusion, un roman tr?s riche qui nous fait nous rappeler de nos cours sur cette ?poque mais avec beaucoup plus de vitalit?. Laissez vous tenter ;)

    9 commentaires
  • Alma ?ditions - 260 pages - 18?Philippe Will : M?moire fauve
    ?
    Un club de sport avec sa faune de pr?dateurs et de sbires. Une mission ? accomplir et une histoire d'amour qui tourne au chaos c?r?bral. Anne reprend conscience sur le lit d'un h?pital psychiatrique, priv?e de m?moire, r?duite ? sa fine silhouette. Sur injonction de sa voix int?rieure, elle devient la dame noire d'un jeu d'?chec imaginaire et se met en qu?te d'une myst?rieuse dame blanche. Dans le m?me temps, elle reprend possession d'un pass? qui fut peut-?tre celui d'une star t?l?visuelle. Est-elle manipul?e par son th?rapeute, ou le manipule-t-elle, comme elle manipule les h?tes path?tiques et burlesques du ? Pavillon des Dingues ?, afin de mener ? bien une t?che qu'elle se serait assign?e dans sa vie ant?rieure ? Peut-on consid?rer le cerveau humain comme un syst?me informatique dont on pourrait ? loisir updater le syst?me d'exploitation ? Le th?me de ce roman est celui de la seconde chance...
    Mon avis :
    Quand j'ai re?u ce livre, je me suis dis "Oula, la couverture est ?trange mais ?a peut faire une bonne surprise" et ... non, la mayonnaise n'a pas pris avec moi... Je n'ai pas du tout r?ussi ? accrocher avec ce livre, j'ai un sentiment tr?s ?trange vis ? vis de lui.?
    ?
    D?j?, il faut dire que je n'ai pratiquement pas compris l'histoire, il fallait que je relise plusieurs fois les passages pour en comprendre ne serait-ce que la moiti?. On entre in medias res dans l'histoire en suivant une jeune femme assez ?trange dans une sorte de club de sport myst?rieux ... ?Je me doute bien que l'affaire s'?claircie ? un moment mais j'avoue qu'apr?s la 130?me page j'ai arr?t? ma lecture, je n'ai vraiment pas pu aller plus loin.... J'abandonne rarement un livre mais l? je n'y arrivais plus. L'histoire est totalement floue, non d?cousue mais bizarre, tout se m?lange et pourtant tout s'assemble, c'est tr?s ?trange. Je n'arrive presque pas ? m'exprimer sur ce livre, c'est tr?s d?rangeant ... Il n'y pas d'actions ? proprement parler, on suit surtout les p?r?grinations mentales du personnage principal et comme elle est dans un h?pital psychatrique vous vous imaginez bien le flou pur que l'on y trouve. R?alit? ? Imagination ? Tout au long du livre on reste totalement dans le flou et c'est cela qui m'a d?rang?.?
    ?
    Comme le reste du livre, je n'ai pas r?ussi ? cerner les personnages, la jeune femme, Anne, est tr?s bizarre, elle souffre de parano?a aigue. On la suit ? travers ses pens?es puisque le discours est ? la premi?re personne du singulier. Du coup, comme elle joue un r?le tout le temps, elle nous met dans le flou. L'homme, d?crit comme le beau gosse ? l'?tat pur qui fait se p?mer toutes les dames (qui ne sont en faite que de vieilles femmes qui viennent se raffermir), m'a paru tr?s bizarre aussi (mon dieu, je n'ai jamais autant mis ce mot dans un de mes avis !).?
    ?
    J'avoue aussi ne pas avoir accroch? au style de l'auteur tout en m?taphores, en descriptions encore une fois ?tranges. Ce livre est ?trange, tr?s compliqu? ? cerner... Pas vraiment un livre fait pour moi ... Dans le descriptif, il y a une mention ? l'humour noir. Je ne l'ai pas du tout trouv? mais peut ?tre est-ce ? cause du fait que je ne suis pas du tout rentr?e dans l'histoire. Quand on ne rentre pas dans l'histoire, je ne suis pas sure que ce soit possible d'appr?cier un livre.?
    ?
    En conclusion, j'ai ?t? ravie de sortir de mes genres de pr?dilection mais ?a n'a pas du tout fonctionn?. J'ai eu l'impression de rester totalement ? l'ext?rieur de l'histoire et c'est un sentiment tr?s ?trange. Je ne conseille pas du tout ce livre et pourtant, si il vous intrigue, je vous dirais quand m?me de tester parce que ce n'est pas parce que je n'ai pas aim? que cela sera votre cas. Pour preuve voici un avis positif : sur ce blog. Un tout petit avis, assez m?diocre pour ce livre mais je suis incr?dule, je ne sais pas quoi penser ...?

    28 commentaires
  • Pamela Hartshorne : La nuit n'oubliera pasArchipel - 364 pages - 21?
    ?
    Apr?s avoir surv?cu au tsunami de 2004, Grace se rend ? York, au nord de l'Angleterre, pour r?gler la succession de sa marraine Lucy, dont elle vient d'h?riter. Or, d?s qu'elle p?n?tre dans la maison vide de sa marraine, elle est assaillie par d'?tranges visions venues d'un lointain pass?. Pire, elle croit entendre une voix angoiss?e appeler une fillette pr?nomm?e Bess. Qui est cette enfant ? D'o? vient ce chuchotement d?sesp?r? ? York, 1577.
    Hawise, une jeune fille r?veuse ?prise de libert?, rencontre le s?duisant Francis. Mais ce dernier r?v?lera vite sa vraie nature, et sa passion destructrice pour Hawise. Il la veut, vivante ou morte... Pour ces deux femmes, malgr? les quatre si?cles qui les s?parent, un m?me destin et un seul but : sauver une enfant en danger.

    Mon avis :?
    J'ai re?u ce livre dans le cadre de la derni?re Masse critique de Babelio, la couverture superbement sobre m'avait intrigu? et je suis ravie d'avoir ?t? s?lectionn? pour celui-ci puisque j'ai pu lire une histoire palpitante !?

    Grace a surv?cu ? un tsunami mais reste traumatis? par la mort du petit gar?on dont elle avait la garde. Elle retourne ? York pour r?gler la succession de sa marraine qu'elle n'avait pourtant pas vu depuis de longues ann?es. Mais arriv?e dans la vieille b?tisse, Grace pense entendre une voix appeler une petite fille... Peu ? peu elle plonge dans le pass? de cette femme, comment et pourquoi ? Grace va devoir creuser au plus profond d'elle-m?me pour trouver les r?ponses ? ses questions...

    J'ai tout bonnement ador? cette histoire ! D?s que ?a parle de fant?mes, de parall?le entre le pass? et le pr?sent je r?ponds pr?sente ? la lecture du livre et ici je n'ai pas ?t? d??u le moins du monde ! L'histoire est assez originale et une fois dans l'histoire il est difficile de reposer le livre avant la fin d'un chapitre. J'ai ador? suivre les deux femmes l'une ? travers l'autre, d?couvrir les secrets si bien cach?s ... Les deux histoires parall?les : celle de Grace et celle de Hawise (oui ce nom est un peu bizarre mais au moins il est inoubliable) forment un r?cit ench?ss? rapide ? lire mais surtout tr?s palpitant, avec un petit dose de suspense qui permet de tenir en haleine le lecteur. Il y a de nombreux ?l?ments historiques notamment quand nous suivons Hawise et j'appr?cie beaucoup cela, joindre l'utile ? l'agr?able durant une lecture, ?a me plait ! Il y a une dimension assez terrifiante dans l'histoire d'Hawise, j'avoue mettre attacher ? elle et ce qu'elle va vivre est tellement r?voltant et dingue que cela me gla?ait le sang ! Les deux ?poques sont extr?mement bien d?peintes et l'ambiance est palpable, parfait pour ?tre totalement ancr? dans sa lecture !?

    Justement, attardons nous un peu sur les personnages. Bien sur je vais vous parler en d?tail de Hawise et de Grace mais pas que. Hawise est une jeune femme forte qui a du caract?re et de l'intelligence malgr? sa condition. Ce qu'elle va vivre est d?plorable, il est toujours choquant de lire ce genre de maltraitance sadique de la part d'un homme ! Grace est tr?s touchante, on la sens encore fragile ? cause du tsunami et puis elle est myst?rieuse : pourquoi ne sait-elle pas se poser dans un endroit ? Pourquoi ressent-elle ce besoin de partir loin de son pays natal ? J'ai ador? suivre les deux jeunes femmes si diff?rentes et pourtant compl?mentaires ... Drew, l'historien, est lui aussi assez myst?rieux mais il est tout mignon, tout sympathique avec Grace et c'est tr?s touchant.?

    J'ai aussi beaucoup aim? le style simple et fluide de l'auteur. Faire une histoire de deux r?cits qui s'entrem?lent peut ?tre assez compliqu? et cela peut facilement se casser la figure mais ici non, on arrive ? suivre simplement les deux r?cits et on se passionne pour les deux m?me si j'avoue avoir eu plus d'int?r?t pour Hawise que pour Grace.?

    En conclusion c'est une tr?s bonne histoire tr?s myst?rieuse de prime abord et qui saura livrer ses secrets petit ? petit pour une lecture haletante et passionnante ! Je pense que je vais rapidement me pencher sur les autres livres de l'auteur si ils sont aussi bien que celui-ci.?

    4 commentaires
  • J'ai lu - 282 pages - 5.80?Gilles Paris : Autobiographie d'une courgette
    ?
    Elle ressemble ? une poup?e de chiffon toute molle et ses yeux sont grands ouverts. Je pense aux films policiers o? des tas de femmes se font tuer et apr?s elles ressemblent ? des tas de chiffons toutes molles et je me dis "c'est ?a, j'ai tu? maman". Ainsi commence l'aventure d'Icare, alias Courgette, un petit gar?on de neuf ans qui tue accidentellement sa m?re alcoolique d'un coup de revolver. Paradoxalement, la vie s'ouvre ? lui apr?s cette trag?die, et peut-?tre m?me un peu gr?ce ? elle. Plac? dans un foyer, il pose avec une na?vet? touchante son regard d'enfant sur un monde qu'il d?couvre et qui ne l'effraie pas. De forts liens d'amiti? se cr?ent entre lui et ses camarades. Et puis surtout, il tombe amoureux de Camille...
    ?
    Mon avis :?
    Encore une fois, Gilles Paris aura su me charmer, ses petits livres parlant d'enfants sont souvent de petites perles dont on sort avec le coeur plus l?ger... Celui-ci n'aura pas fait exception ? la r?gle, je l'ai d?vor? en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.?
    ?
    Icare ou plut?t Courgette se retrouve dans une maison d'accueil apr?s avoir tu? sa maman sans le vouloir. C'est un acte tr?s grave et pourtant c'est dans cette maison d'accueil qu'il va apprendre ? aimer la vie et d?couvrir l'amour et l'amiti?.
    ?
    J'ai litt?ralement ador? suivre Courgette ce petit gar?on si courageux et si mignon ! Certes je suis peu objective lorsqu'il s'agit d'histoires avec des enfants mais l?, Courgette m'a tout bonnement charm?. ?Sa d?couverte d'une vie meilleure, de l'amour et de l'amiti? se fait tout doucement avec tendresse gr?ce ? ses petits camarades ayant souffert eux aussi ? cause des grandes personnes.. M?me si c'est une histoire racontant la vie d'enfant, il y a malgr? tout des surprises, des ?v?nements qui nous laisse sans voix et j'ai vraiment appr?ci? ses ?v?nements qui mettent du piquant dans l'histoire. Ce qu'on v?cu les enfants dans cette maison d'accueil est tragique, une des petites filles a ?t? touch? par son p?re, un des enfants est boulimique ? cause du peu d'attention que ses parents lui portaient etc... Gilles Paris r?ussi ? parler de sujets lourds, tabous avec douceur et cela peut cr?er une impression ?trange mais je trouve que c'est tr?s bien fait.
    ?
    Comme je le dis plus haut, Icare est un enfant courageux, malgr? son ?norme b?tise, il fait tout pour rebondir, pour aider ses copains du mieux qu'il peut. Il m'a ?norm?ment touch?. Ses copains Simon, Ahmed et Boris font les quatre cents coups mais restent toujours soud?s, c'est une belle le?ons d'amiti?. Son amoureuse Camille est aussi tr?s touchante, elle lui montre ce qu'est que l'amour malgr? ce qu'elle a v?cu avec ses parents et "la sorci?re". Ces enfants - et les autres aussi que je n'ai pas cit? - forment une vrai petite famille recompos?e et c'est si mignon ! Raymond le gendarme est un papa poule touchant qui n'h?site pas ? donner de sa personne pour le bonheur d'Icare alors qu'il ne lui devait rien.
    ?
    Comme pour ses autres livres, Gilles Paris a une ?criture douce, certes lente mais cela nous permet de savourer l'histoire. J'aime bien lire de temps en temps des histoires calmes et douces et je trouve souvent mon plaisir dans les livres de Gilles Paris. Il sait parler des enfants m?me ? probl?mes avec tendresse et ses livres donnent souvent du baume au coeur apr?s leurs lectures : parfait contre les coups de blues !?
    ?
    Ce livre se savoure comme un bonbon, ? lire lentement avec le coeur ouvert, vous en ressortirez grandi. Un vrai coup de coeur pour moi ! Il ne me manque plus qu'un livre de l'auteur dans ma biblioth?que et j'ai h?te de me l'acheter !?

    11 commentaires
  • Folio - 466 pages - 8.40??Daniel Polansky : Basse-fosse T1 - Le baiser du rasoir
    ?
    Basse-Fosse. La ville du crime.
    Les hors-la-loi sont rois, les femmes, fatales. Disparaissez, et les gardes s'assureront que personne ne vous retrouvera jamais.
    Pr?v?t est dealer. Il a ?t? soldat. Il a ?t? agent de la Couronne. Il a tout vu, et m?me pire. Difficile de trouver ?me plus tourment?e.
    Il est aussi le plus ? m?me de traquer l'assassin qui s?me derri?re lui les corps d'enfants horriblement mutil?s. Un sinistre jeu de piste, o? le chasseur pourrait devenir proie.

    Mon avis :?
    Je lis tr?s peu de fantasy et pourtant j'adore le genre ! J'avoue ?tre tr?s difficile quand je lis un livre de fantasy mais j'ai ?t? vraiment conquise par celui-ci !

    Bienvenue ? Basse-Fosse, ville du crime. Rien que ?a, ?a donne envie n'est ce pas ?! Le nom de la ville est r?v?lateur en lui-m?me, les gens sont aigris et pr?s ? tout ; les trafics en tout genre explose et je ne vous parle pas des meurtres.... Et j'ai ador? ?a ! Ce livre a tout pour plaire ? un grand lectorat : un h?ro atypique, des meurtres abominables, une enqu?te mouvement?e, des cr?atures myst?rieuses et ?norm?ment de suspense ! Comment ne pas avoir envie de sauter ? pied joints dans l'histoire ? Je l'ai fais et j'ai totalement ador? ! Suivre les aventures de Pr?vot ?tait passionnant, il est tellement atypique et il a tellement de charme qu'il est impossible de rester de marbre devant lui. Cependant je vous arr?te tout de suite : point de personnages sexy ici, ce sont tous des personnages bruts de d?coffrage, ayant fait la guerre et ayant r?colt? les cicatrices qui vont avec. C'est tellement bien ! Il faut avouer qu'? force de voir des personnages sexy et beaux comme des dieux c'est assez lassant... J'ai vraiment aim? les flash-back, l'atmosph?re pesante ... C'est tellement bien, lire un livre et ?tre totalement happ? par lui, c'est ?a la beaut? de la lecture !?

    Pour parler des personnages, comme je l'ai dis plus haut, si vous cherchez des personnages sexy comme dans les livres ? la mode en ce moment, passez votre chemin ! Pr?vot est un dealer et un drogu? lui-m?me, il n'a peur de personne et pourtant il en a vu des vertes et des pas mures.. J'ai ador? son humour, son cynisme, c'?tait une vraie bouff?e d'air frais. Il ne s'int?resse pas ? grand monde mais quand une petite fille disparait il n'h?site pas ? r?gler les choses. J'ai aussi ador? son meilleur ami, propri?taire d'une taverne, j'ai nomm? Adolphus. C'est un bonhomme large, grand, muscl? avec plein de cicatrice : en gros on le voit dans la rue on a peur ! Mais dans ce livre il est tout mignon, alors certes il est assez abupte mais je ne sais pas, il y a quelque chose dans sa personne qui m'a touch?, il est vraiment gentil avec son ami mais aussi avec Pin?on, le jeune gar?on qui suit partout Pr?vot. En parlant de Pin?on, les passages parlant de lui ?tait assez dur pour moi, un enfant dans une telle d?tresse c'est dur ? accepter... Il y a bien ?videmment beaucoup d'autres personnages mais on ne se perd pas, le tout est tr?s bien ordonn?, les personnages sont bien d?crits alors quand on les voit, on les reconnait de suite : un bon coup de maitre !?

    L'?criture est aussi un tr?s bon point ? ce livre. J'ai ador? le style de l'auteur, tr?s travailler pour nous plong? compl?tement dans l'univers qu'il a cr?? et quel univers g?nial ! Il faut vraiment avoir une imagination d?bordante pour faire un univers si riche ! J'ai ador? le nom des choses comme par exemple la drogue dont est accro Pr?vot : le souffle de Farfadet ! C'est si amusant ! Je vais guetter les oeuvres de l'auteur si son style est toujours aussi bon !?

    En conclusion, c'est un premier tome g?nial qui nous happe et ne nous rend notre libert? qu'? la derni?re page tourn?e. A d?couvrir d'urgence ! Merci ? Folio pour cet envoi ;)?

    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique