• Robert Charles Wilson : Les derniers jours du paradis
    Denoel ?dition - 344 pages - 20,50??
    ?
    Un roman de science-fiction parano?aque, haletant, dans la grande tradition du?Village des damn?s?de John Wyndham.?

    Alors que l'Am?rique se pr?pare ? f?ter les cent ans de l'Armistice de 1914, un si?cle de paix mondiale, d'avanc?es sociales et de prosp?rit?, Cassie n'arrive pas ? dormir. Au milieu de la nuit, elle se l?ve et va regarder par la fen?tre. Elle remarque alors dans la rue un homme ?trange qui l'observe longtemps, traverse la chauss?e... et se fait ?craser par un chauffard. L'?tat du cadavre confirme ses craintes : la victime n'est pas un homme mais un des simulacres de l'Hypercolonie, sans doute venu pour les tuer, son petit fr?re et elle. Encore traumatis?e par l'assassinat de ses parents, victimes sept ans plus t?t des simulacres, Cassie n'a pas d'autre solution que fuir.?
    L'Hypercolonie est repartie en guerre contre tous ceux qui savent que la Terre de 2014 est un paradis truqu?.
    Mon avis :?
    J'ai re?u ce roman de la part des ?ditions Denoel que je remercie. Le r?sum? m'avait tr?s intrigu? et d?s le d?but j'ai embarqu? dans l'histoire que j'ai grandement appr?ci?. Cependant, il y a certains points qui m'ont d?plu, comme vous le verrez dans cet avis.?
    ?
    J'ai beaucoup de mal ? faire un r?sum? personnel de ce livre, il y a tellement d'informations partout que je ne sais m?me pas par o? commencer alors on s'en passera. Du coup, comme vous l'avez compris, ce livre est tr?s dense, il faut vraiment se mettre dedans pour ne rien louper d'autant plus que chaque petite info est souvent tr?s importante. L'auteur arrive ? nous faire devenir parano?aque en m?me temps que les personnages, n'importe qui devient un intrus et c'est terriblement amusant d'?tre ? ce point plonger dans sa lecture ! Le rythme est haletant, on a pas vraiment le temps de s'ennuyer tant l'auteur fait encha?ner les ?v?nements. Mais justement, parfois le rythme est un peu trop rapide, et j'ai de temps temps d? revenir en arri?re pour bien comprendre la situation, chose peu agr?able... Dans tous les cas, l'auteur sait jouer avec ses lecteurs, il nous embarque dans un monde qui parait ?tre le notre mais qui est entour? d'une sorte de parasite appel? "hypercolonie". Cette hypercolonie est assez ambigu?, elle sert les humains en permettant aux ondes radios de se propager correctement et pourtant, elle est tr?s violente et n'h?site pas ? envoyer des simulacres (je vous laisse d?couvrir ce que c'est par vous m?me) pour tuer ceux qui s'approchent trop de ses secrets... J'ai trouv? la base de l'histoire g?niale, c'est terriblement original et transposer cela ? notre ann?e de vie, dans un monde que l'on connait rend les choses encore plus exacerb?es ! J'ai m?me fini par me demander "et si c'?tait vrai ?", chose incroyable non ??
    Il y a un autre point que j'ai totalement ador? : les rebondissements ! Ils peuplent le livre et je ne me suis attendu ? AUCUN des gros rebondissement, je r?fl?chissais, r?fl?chissais et non, l'auteur me menait totalement en bateau : j'adore ! Si vous lisez ce livre, attendez vous ? une fin de dingue, je suis rest?e scotch?e, le livre dans les mains avec la bouche grande ouverte durant la r?v?lation finale ! Je pense que plus que jamais pour ce livre nous pouvons dire "m?fions nous des apparences" !?
    ?
    Les personnages sont aussi un gros point fort de ce livre, ils sont assez vraisemblables et j'ai pris plaisir ? les suivre. Certes, nous avons les personnages caricaturaux dans le type : la fille stupide, le bad boy qui veut sauver tout le monde, les parents pr?s ? tout pour leurs enfants, la jeune femme forte et courageuse etc... mais cela est tr?s bien fait surtout que l'auteur se sert de ses personnages pour ?nous embrouiller un peu plus ? chaque page. Je ne parlerais pas des personnages un ? un car cela serait trop long mais m?fiez vous, ils accentuent la parano?a ambiante du livre et les r?v?lations sont ?normes !
    ?
    En ce qui concerne l'?criture de l'auteur, je l'ai bien aim? mais elle a un point faible : elle n'est pas tellement fluide pour une grosse raison : l'auteur met tellement d'informations scientifiques en tout genre que cela rend le tout tr?s lourd et parfois peu compr?hensible quand on s'y connait peu. J'ai souvent ?t? agac?e devant l'accumulation de terme technique qui ?taient du pur charabia pour moi ... N?anmoins cela ne doit pas vous couper l'envie de lire ce livre car vous passeriez ? cot? d'une superbe histoire, particuli?rement originale qui remet quelques petites choses en questions notamment les m?dias. En effet, l'auteur nous rappelle qu'il est facile pour les m?dias de faire de la propagande cach?e et que nous nous en rendrions peu compte et cela fait peur ... c'est une chose ? ne pas oublier !?
    ?
    En conclusion, si ce livre vous tente, n'h?sitez pas et procurez-le vous, il en vaut la peine !?

    votre commentaire
  • Jacques Chessex : Le Vampire de Ropraz Le livre de poche - 91 pages - 4.50?
    ?
    En 1903 ? Ropraz, dans le Haut-Jorat vaudois, la fille du juge de paix meurt ? vingt ans d'une m?ningite. Un matin, on trouve le cercueil ouvert, le corps de la virginale Rosa profan?, les membres en partie d?vor?s. Stup?faction des villages alentour, retour des superstitions, hantise du vampirisme. Puis, ? Carrouge et ? Ferlens, deux autres profanations sont commises. Le nomm? Favez, un gar?on de ferme, est le coupable id?al. Condamn?, emprisonn?, soumis ? la psychiatrie, on perd sa trace en 1915. A partir d'un fait r?el, Jacques Chessex donne le roman de la fascination meurtri?re. Qui mieux que lui sait dire la " crasse primitive ", les fantasmes des notables, la mauvaise conscience d'une ?poque ?

    Mon avis ?:?
    J'ai entendu parl? de ce roman d?s le d?but de mon blog et il m'avait toujours fais envie. Maintenant que je l'ai lu je peux vous dire une chose : il est tout bonnement d?cevant !

    A Ropraz des jeunes femmes d?c?d?es sont retrouv?es hors de leur cercueil compl?tement d?chiquet?es. Que ce passe-t-il ? Qui profane les tomes de ces pauvres mortes ?

    C'est un livre assez int?ressant sur un fait divers r?el mais je m'attendais plut?t ? un roman qu'? un documentaire alors cela m'a vraiment d??u et j'ai du mal ? trouver l'int?r?t pur de ce livre outre l'int?r?t documentaire. Il y a ?norm?ment de sc?nes tr?s crues voire m?me gores disons-le et m?me si elles frappent les esprits, je ne les ai pas trouv? si essentielles que ?a pour l'histoire. Le d?nouement est assez confus, ?a ne fait que quelques jours que j'ai lu ce livre et il ne m'en reste presque rien. Il y a plein de myst?res autour du profanateur (si ils ont trouv? la bonne personne ce qui n'est pas si s?r) et c'est intriguant mais sans plus. Le dernier paragraphe du roman nous parle du soldat inconnu qui serait en r?alit? le profanateur de tombe de Ropraz ... R?alit? ? Invention ? Je ne sais pas mais personnellement je n'y crois pas du tout, si vous voulez vous amusez, fa?tes les recherches ;)

    Sinon, l'?criture de Chessex est sympathique ? lire et assez fluide m?me si il y a certains passages o? j'ai d? relire pour tout comprendre. Faire un documentaire condens? n'est pas si facile alors chapeau ? lui malgr? tout.

    Je ne conseille pas ce livre qui n'est pas tr?s transcendant mais si vous vous int?ressez ? l'histoire insolite, pourquoi pas. ?

    3 commentaires
  • Gallimard - 250 pages -?Erik L'Homme : Terre Dragon T1 - Le souffle des pierres
    ?
    Sur un territoire d?chir? par les vents vivent d'?tranges tribus soumises au r?gne d'un invisible roi-dragon. Le jour ou Aegir, l'enfant ? la peau d'ours, ?chappe aux guerriers qui le gardent en cage, le destin du royaume bascule. Traqu? sans rel?che, Aegir croise la route de Sheylis, une apprentie sorci?re chass? de son village. Un sortil?ge puissant va bient?t unir les deux adolescents contre leur volont?...
    ?
    Mon avis :?
    J'ai re?u ce livre de la part de Gallimard puisque je fais partie de la promo Gallimard 2014 et malheureusement j'ai ?t? tr?s d??ue de ce livre et de l'auteur que j'adore pourtant en temps normal.?
    ?
    La quatri?me de couverture est totalement explicite concernant l'histoire et je pense donc pouvoir me dispenser de faire un r?sum? personnel d'autant plus qu'au vu du peu de rebondissements dans le livre, j'aurai peur de vous spoiler ... Au d?but l'histoire me plaisait beaucoup et puis d?s que je vois "Erik l'Homme" je place directement la barre haute du cot? plaisir attendu et pour une fois j'ai ?t? tr?s d??ue. En 20 pages j'avais compris toute l'intrigue et ? part quelques ?v?nements mineurs je ne me suis pas tromp?e... Donc deviner l'histoire en 20 pages alors qu'il y en a quand m?me 250 ce n'est pas g?nial ... Cependant rendons ? C?sar ce qui est ? C?sar : l'histoire est originale, int?ressante et plaisante ? lire donc ce n'est pas non plus une torture de lire ce livre. J'ai notamment beaucoup aim? le myst?re autour d'Aegir et je lirais la suite juste pour savoir le fin mot de l'histoire sur l'histoire de sa nature et le pourquoi du comment.?
    ?
    Concernant les personnages, comme je l'ai not? plus haut, ils rel?vent un peu le niveau du livre. En effet, ils sont tr?s bien construits et m?me les "m?chants" ont une v?ritable profondeur, ce n'est pas totalement le bien contre le mal, il y a beaucoup de choses ? creuser chez Chakor et chez Ishkar et c'est fortement appr?ciable ! Idem pour le bon cot? de la force, j'?met de forts doutes sur certains personnages qui nous sont pr?sent?s comme parmi les "gentils" mais ?a vous vous ferez votre opinion. J'aime beaucoup Sheylis, c'est une jeune fille forte et pourtant assez fragile, j'aime beaucoup les personnages qui ne sont pas tout l'un ou tout l'autre. Pareil pour Aegir, je sens quelque chose en lui que j'ai h?te de voir d?velopper plus tard !
    ?
    L'?criture d'Erik L'Homme est pareille ? l'habitude mais il m'a manqu? son humour un peu foireux qui me plait tellement dans ses autres livres... Apr?s, j'avoue qu'au vu de la tension dans cette histoire cela aurait ?t? malvenu mais j'aurai quand m?me aim? un petit peu plus de croustillant.?
    ?
    En bref, c'est un livre sympathique mais qui ne r?v?le pas le grand talent de l'auteur, dommage.?

    1 commentaire
  • Jean-Jacques Bedu : Moi, empereur du Sahara Albin Michel - 295 pages - 19?
    ?
    "De Mogador ? Tombouctou, tout le Sahara savait qu'un f?l? avait d?barqu? au Cap Juby, un homme tr?s riche..."
    Apr?s une jeunesse d?prav?e entre casinos, demi-mondaines et Jockey Club, Jacques Lebaudy, richissime h?ritier des Sucres Lebaudy, d?cide de conqu?rir un royaume. Il choisit la pointe septentrionale de l'Afrique o? il d?barque le 18 juin 1903 et s'autoproclame Jacques Ier. Un empereur sans couronne ni sujets, ? la Antoine de Tounens, qui r?gne sur des sables mouvants, mais inqui?te toutes les chancelleries.?
    Cette folle ?pop?e va faire de lui le personnage le plus ridicule de ce d?but de si?cle.

    Avis :?
    J'ai re?u ce livre de la part de l'agence Gilles Paris et m?me si j'ai pass? un bon moment de lecture, je ne sais pas vraiment quoi en penser...?

    Jacques Lebaudy est un homme d?rang? et ?gocentrique ? l'extr?me. Il est richissime et se croit donc au dessus de tout gr?ce ? cela. D?sir de tous ses d?sirs : devenir empereur et gouverner pour ?tre adul? de tous... La venue de Jacques va cr?er de nombreux probl?mes pour tous ...?

    Le livre qui est tir?e d'une histoire vraie, il me semble, est totalement grotesque. L'auteur nous raconte tout ?a pour nous faire rire mais aussi nous montrer les dangers que l'argent peut avoir sur certaines personnes mais sinc?rement je n'ai pas du tout ri. Il se passe tellement de choses graves ? cause de la folie de Jacques qu'il ?tait tout bonnement impossible pour moi de rire. Tout le monde souffre de la stupidit? et de la folie pure de Jacques et j'ai vraiment d?test? ce personnage et toute sa famille ! Une tripot? d'?gocentrique comme je les hais particuli?rement.

    Jacques est un obs?d? de Napol?on 1er qui semble ?tre son mod?le alors il part en Afrique et s'autoproclame empereur, comme ?a tranquillement ... Sinc?rement c'est un personnage totalement antipathique qui n'aura r?ussi qu'? me faire grincer des dents et lever les yeux au ciel... Il d?teste la r?publique et r?ve de revenir ? un empire comme au temps de Napol?on, bien sur cela ne se fera pas et heureusement ! Sa stupidit? est tellement grande que je me demandais comment on pouvait vraiment aboutir ? une personne pareille ! Les autres personnages ne sont gu?re mieux et j'avoue ne m'?tre attach?e ? aucun d'eux, ils sont litt?ralement ?cras?s par Jacques et il ne reste presque que lui dans mon esprit ? la fin de cette lecture ... Mission accomplie de ce personnage ??

    L'?criture de Jean-Jacques Bedu sauve la donne. En effet, c'est une ?criture fluide et tr?s rapide ? lire ce qui rend la lecture particuli?rement agr?able. Alors certes, je n'ai pas le m?me humour que l'auteur mais je dois avouer que ses tournures de phrases auraient pu faire rire nombres de personnes. Dans tous les cas, on ne voit pas les pages d?fil?es et heureusement ! Plus vite on en a fini avec Jacques mieux c'est !?

    Un livre ? d?couvrir si vous ?tes curieux et que vous avez l'humour facile ;)

    13 commentaires
  • Milady - 457 pages - 8.20??Chlo? Neill : Les vampires de Chicago T4 - Mordre vous va si bien

    Le maire de Chicago convoque Merit et Ethan, le ma?tre de la Maison Cadogan. Trois femmes ont disparu apr?s avoir ?t? violemment attaqu?es par des vampires. Son message est simple : s'ils ne remettent pas de l ordre dans leur Maison, il prendra les mesures qui s imposent... Merit doit mener l'enqu?te, mais difficile de savoir sur qui compter. Elle ne tarde pas ? se retrouver plong?e au c?ur de la soci?t? surnaturelle o? les ?tres les plus cruels sont pr?ts ? r?aliser les pires cauchemars des humains.
    ?
    Mon avis :
    Attention, cet article va ?tre compl?tement fou et bourr? de spoiler ! Avis ? chaud alors que je referme les pages de ce 4?me tome d'une s?rie magistrale qu'il faut lire ? TOUS PRIX !?
    ?
    Je referme les pages de ce 4?me tome et les larmes me submergent, je ne peux pas croire en cette fin ! Je ne VEUX pas y croire et j'avoue tout : j'ai couru me faire spoiler aupr?s d'une amie qui a lu tous les tomes VF parce que c'?tait tout bonnement intennable pour moi ! Je ne pouvais pas croire que l'auteure ait fait ?a, pas ? LUI !?
    ?
    Ce tome est bourr? de rebondissements, de r?ponses ? des questions que l'on se pose depuis le premier tome et pur?e qu'est ce que c'est bon ! C'est un tome explosif, impossible ? lacher avant la fin qui vous d?vastera ! Je suis une amoureuse des loups-garou mais l? j'avoue qu'une s?rie vampirique aura su me charmer ? un point incommensurable ! Les personnages sont tout bonnement g?niaux ! Les m?chants sont plus que machiav?lique et on ne se doute jamais de qui est le v?ritable responsable avant que l'auteure ne nous d?livre l'information et je peux vous le dire cash : j'?tais sur le cul mais comme je ne l'ai jamais ?t? ! Pour ce qui est des personnages du bon cot? de la force, ils sont tout autant g?niaux que les m?chants, je me suis attach?e ? eux mais avec une puissance impensable ! M?rit est une jeune femme forte qui tient ? ses convictions et j'adore son duo avec Ethan. Aaah MON Ethan, c'est tr?s rare que je craque ? ce point sur un personnage mais lui, luiiiiiii ! Quel personnage !?
    ?
    Vous l'aurez compris, Chlo? Neil est une auteure de dingue, elle sait jouer avec nos sentiments ? la perfection et heureusement que j'ai demand? ? une amie de me spoiler sinon j'aurai eu ?norm?ment de mal ? me remettre de ce qui arrive ? la fin de ce tome ! J'adore les auteures qui prennent des risques et je peux vous dire qu'elle, elle n'a strictement pas froid aux yeux !?
    ?
    Courrez lire cette s?rie si ce n'est pas d?j? fait ! Vous ne serez pas d??u, je vous le promet !?

    23 commentaires
  • Alejandro Reyes : La petite reine de Bahia Editions Denoel (2014) - 415 pages - 22.50?
    Traduit par Alexandra Carrasco?

    ? tout juste dix ans, Maria Aparecida est d'une beaut? rare, et il ?mane d'elle une joie de vivre contagieuse qui s?duit tous ceux qui la rencontrent. Apr?s la mort de sa m?re, elle d?m?nage ? Bahia pour gagner sa vie en vendant des cacahu?tes et en cirant des chaussures.
    Un jour, elle fait la connaissance de Betinho, jeune homosexuel ? peine plus ?g? qu'elle. Lui aussi a ?t? sacr?ment caboss? par la vie. Il sera le fr?re, l'ami, l'alli? de la petite fille. Le jour o? un flic v?reux d?cide que Maria Aparecida est en ?ge de se prostituer pour des touristes ?trangers, les deux gamins d?cident de s'enfuir.
    Magnifique m?lodrame inspir? d'une histoire vraie, La petite reine de Bahia est le r?cit ?pre et dur d'une amiti? indestructible qui ?cl?t au milieu du chaos. Maria et Betinho, ces oubli?s de la vie qui transitent dans les bas-fonds de Salvador, incarnent ce Br?sil myst?rieux, sensuel, mis?rable et insouciant ? la fois.

    Mon avis :?
    Second livre que je re?ois de la part des??ditions?Denoel et contrairement au premier, cette lecture fut une tr?s belle d?couverte !?

    Je vous avoue tout de suite pourquoi j'ai voulu le lire outre la belle couverture et le r?sum? all?chant, l'histoire se passe au Br?sil or quand j'ai re?u la s?lection de livres nous ?tions en pleine coupe du monde et j'ai tout de suite ?t? tent?e de d?couvrir le Br?sil ? travers les mots. Le Br?sil qui nous est pr?sent? dans La petite reine de Bahia est un Br?sil assez mis?rable o? tous les coups sont permis pour tirer son ?pingle du jeu ou tout simplement survivre. Peu reluisant ? Oui ! Mais, ? cot? de tout cela, j'ai ?t? charm?e par les descriptions des lieux, des coutumes et j'ai encore plus envie de pauser les pieds dans ce pays malgr? ses cot?s noirs (mais chaque pays en a !).?
    Revenons ? l'histoire ; d?s le d?but j'ai ?t? embarqu?e t?te la premi?re dans les aventures de Maria et de Betinho. Il faut dire que l'auteur nous plonge directement dans le bain en nous mettant dans la t?te de Betinho qui agit comme s'il nous racontait l'histoire. On ne peut que se sentir directement concerner gr?ce ? ce proc?d? d'?criture et ?a n'a pas rat? ! On entre dans un monde de prostitution qu'elle soit adulte ou infantile, un monde de violence inimaginable et tout cela nous prend ? la gorge, on est d?rang? et en m?me temps on veut aller plus loin dans notre lecture, on veut suivre nos deux prot?g?s. Alejandro Reyes r?ussi le tour de force de nous faire comprendre que le monde est atroce pour certains enfants (chose qu'on essaye souvent de se cacher) et on se prend une v?ritable claque en pleine figure devant ces deux enfants ? l'amiti? sans faille, une vraie le?on d'humilit? !?

    Les personnages sont un des gros points forts du livre : ils sont puissants, on s'attachent ? eux ? une vitesse folle et on ne leur veut que du bonheur. J'ai ri, pleur?, trembl? avec eux, j'?tais totalement en symbiose et qu'est ce que c'est magique quand une lecture se passe comme ?a ! Betinho est un jeune homosexuel qui a fuit un beau-p?re violent du coup c'est un jeune homme fort qui a des relations dans la ville. Il a un sens de l'amiti? tellement pouss? que j'en avais parfois des frissons ! Il fait tant de sacrifice pour Maria qu'? un certain moment je me retenais de pleurer purement et simplement ! Maria est une jeune femme qui elle aussi a fuit un p?re violent apr?s la mort de sa m?re. Cependant elle garde une certaine na?vet? et une certaine douceur qui l'emm?neront vers de mauvaises choses parfois... Tous deux ont v?cu des choses que des enfants ne devraient jamais connaitre ! On les voit grandir petit ? petit tout au long du livre dans des conditions peu reluisantes et ? chaque m?saventures j'avais mal au coeur en me disant que de "vrais" enfants vient quelque peu la vie de Maria et de Betinho ...?
    Les personnages secondaires sont eux aussi tr?s int?ressants, ils entourent en bien et en mal notre duo et j'avoue en avoir beaucoup ha?... Ils sont tr?s nombreux et pourtant l'auteur leur donne des caract?ristiques telles que l'on ne se perd pas durant notre lecture ce qui est une chose capitale ! J'ai ?t? frapp?e de voir comment les personnages adultes se servent des enfants ! Mon coeur de bisounours a saign? plus d'une fois ...?

    L'?criture d'Alejandro Reyes est une ?criture bourrin mais pas dans le mauvais sens du terme. Il ne s'embarasse pas de fioritures diverses et vari?es, il va droit au but. Comme je l'ai dis plus haut, c'est Betihno qui raconte l'histoire du coup l'auteur adopte un langage assez ordurier pour convenir ? un langage d'enfant des rues qui se fichent de se faire disputer s'il dit un gros mot. Cette mani?re d'?crire donne une grande dimension r?aliste au r?cit et je pense que c'est en grande partie gr?ce ? cela que j'ai ?t? engloutie par l'histoire purement et simplement !?

    En bref, une superbe d?couverte que je conseille ? tous et pour moi, un auteur ? suivre ! Merci aux ?ditions Denoel !?

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique